Confinement et ramadan: Nos conseils pour mieux gérer son activité sportive
24 avril 2020
Confinement et ramadan: Nos conseils pour mieux gérer son activité sportive
24 avril 2020

Pratiquer du sport pendant le ramadan peut être bénéfique pour le corps. Le principal avantage du sport comme le running ou la marche à jeun est de brûler plus de graisses que d'habitude, cependant, il y a de nombreuses précautions à prendre pour que votre entrainement soit efficace.
Choisissez le meilleur moment pour pratiquer du sport :

Le matin :

Il est conseillé de faire du sport juste après le ‘Shour’, car si les besoins en nutriments sont comblés, vous aurez assez de réserves pour effectuer l'effort sportif. Les températures sont d'ailleurs souvent agréables et permettent d'éviter une éventuelle déshydratation.

Juste avant l'iftar:

Un autre moment pour faire du sport pendant le ramadan est le soir juste avant le dîner, on se rapproche de la période où on va pouvoir reconstituer ses réserves.

Entre l'iftar et le ‘Shour’ :

Un excellent moyen pour bien digérer et d’occuper sa soirée. Cependant, il est conseillé d’y aller en douceur. Il faudrait peut être privilégier une petite marche aux joggings et aux autres pratiques sportives qui demandent beaucoup d’efforts.  

Raccourcissez les séances de sport :

Vous pouvez raccourcir votre entrainement à 20, 30 minutes ou 45 minutes maximum au lieu des 1h00, 1h30. Toutefois il sera difficile d’obtenir un entrainement optimal en terme de force et d’endurance en raison des risques de blessures aussi bien que du manque d’énergie lié au jeûne.

Il faut absolument éviter de faire souffrir son corps en le mettant à rude épreuve. Selon les conseils des spécialistes, n’allez pas au-delà d’une heure. Et, si votre activité physique quotidienne vous demande de fournir beaucoup d’efforts, limitez-vous à 20 voire 30 minutes maximum. Vous pouvez également réduire vos fréquences d’entrainement, afin de conserver un rythme d’efforts constants, de ne pas vous épuiser physiquement et de mieux supporter le jeûne.

Hydratez-vous au maximum la nuit :

Buvez un minimum de 2 litres mais à petites doses. Pour être bien hydraté, vous pouvez aussi prendre des douches froides, ne pas vous exposer au soleil et éviter le café ou le thé. Vous avez aussi la possibilité de boire des boissons énergétiques ou des eaux très fortement minéralisées. Attention, en cas de températures particulièrement chaudes, type canicule, vous devez boire jusqu’à 3 litres d’eau par jour.

Mangez des glucides la veille :

Pour garantir un bon entraînement, vous devez manger des glucides avec un index glycémique élevé. Choisissez de préférence des pâtes complètes, du riz complets ou d’autres féculents complets.

L’énergie qu’ils apportent permet à votre corps de digérer lentement ce qui vous évite d’avoir faim après votre repas. Ce type de repas reconstitue aussi vos réserves musculaires et assure l’énergie suffisante pour une bonne séance de fitness pendant le ramadan.

Étirez-vous après l’entraînement : 

Après chaque séance, vous devez bien vous étirer car votre corps aura plus de difficultés à récupérer. A la fin de votre course à pied, effectuez des étirements tout en douceur et sans forcer sur les muscles quand vous ressentez les premières douleurs. Si vous le pouvez, essayez de vous étirer sans chaussures et dans un cadre propice à la relaxation.

Soyez prudent la 3ème semaine:

La troisième semaine du ramadan est la plus critique. Votre corps est affaibli par les deux premières semaines du jeûne. Vous devez donc être particulièrement attentif pendant cette période. Faîtes des séances encore plus modérées. N’hésitez pas à courir plus lentement et moins longtemps que d’habitude. 

Partager sur : Facebook ( # )

Vous aimerez aussi