Suivez en exclusivité sur l'Instant M l'nterview de Olga Malakhova
10 juillet 2019
Suivez en exclusivité sur l'Instant M l'nterview de Olga Malakhova
10 juillet 2019

Nous avons rencontré Olga Malakhova Artiste Russo-Tunisienne peintre pétrie de talent inspirée de la nature, de la culture et du patrimoine tunisien, elle peint avec beaucoup de jeux et d’humour surtout avec beaucoup d’émotion. Cette Artiste nous a éblouie par sa manière de peindre et l’originalité de ses tableaux. Pour se faire, nous sommes allés assouvir notre curiosité. Alors nous lui avons posé nos questions auxquelles l’Artiste a répondu avec tant de joie et d’humour.

Présentez-vous à nous s’il vous plait

Je suis OLGA MALAKHOVA cela fait 25 ans que je vie en Tunisie je suis née à Tallinn et j’ai fait mes études à Saint Petersbourg après je suis venue au sud de la Tunisie précisément à Gafsa. Quand je suis arrivée j’étais un peu dépaysée mais je me suis adaptée aussi avec la chaleur humaine et de très beaux paysages et l’apprentissage de l’arabe puisque je parlais seulement l’anglais et la découverte des musées, la tradition, la culture, l’art Amazigh et l’art Berbère les tapis et le métier des femmes qui m’a fascinée et après le musée de bardo c’est ainsi que j’ai découvert la Tunisie. Par-dessus tout je suis enseignante universitaire j’ai enseigné à Gafsa pendant 10 ans et à l’institut supérieure des arts et métiers j’ai enseigné pendant une année aux beaux-arts j’ai été muté à Carthage Dermech il y a trois ans et maintenant je travaille à l’institut supérieure des cadres de l’enfance là aussi j’ai eu de l’inspiration car comme le disait Picasso : ‘’ j’ai mis toute ma vie à peindre comme un enfant’’ alors j’ai eu là une source d’inspiration dans mon œuvre et on peut y trouver les enfants car je peints comme un enfant c’est ainsi je suis tombée amoureuse de la Tunisie qui est devenue mon pays d’adoption pour toujours.

Racontez-nous les étapes que vous avez franchies pour en arriver là ou vous êtes arrivés aujourd’hui.

*J’ai commencé par les paysages traditionnels et les maisons traditionnelles qui sont comme les bandes de scies ceux qu’on peut trouver sous les tapis des tunisiens. Ils sont horizontales car traditionnel l’art amazigh et aux artisanats pour leurs constructions en Damier. Porclet a découvert ce qui fait la Tunisie cette lumière et cette construction ces paysages après 15 ans.

*Paysage avec des formes géométriques j’ai fait une expo sur les paysages géométriques.

*A cette étape j’ai changé ma signature en OLGA MALAK et c’est 25 ans après que j’ai trouvé mon style car c’était des étapes nécessaires pour arriver à mon style entre figuration et abstrait, beaucoup d’humour et ce patrimoine tunisien qui échappe aux gens car pour eux c’est banal mais pour moi dans la vie il n’y a rien de banal car ce banal peut devenir un sujet intéressant.

A quoi ressemblait votre première exposition et combien en avez-vous eu ?

La première expo était en solo en 1987 quand je suis arrivée à Gafsa au sud alors j’étais impressionnée par les paysages les lumières et les constructions j’ai de petit format en aquarelle. Je n’ai jamais compté mes collections et mes expos personnelles ou collectives mais je peux vous dire que je le fais chaque année ou chaque deux ans mais ce n’est pas trop mon souci de compter le nombre d’œuvres ou d’expo que je fais, l’art doit mourir et je dois étonner mon publique. En mars 2018 j’ai fait ma vraie expo sur la femme universelle en générale car j’aime beaucoup la femme et elle est au centre de toutes mes expositions. Pendant le ramadan au Mövenpick j’ai exposé 20 tableaux et maintenant j’expose seulement 15 tableaux.

Sidi Ramadan, A sur Toile, 40x40cm, 2019

Quelle est l’histoire d’amour qui existe entre la femme et vous ?

La femme parce que ma première fois ici en Tunisie je me suis dit que c’était l’homme le plus important et après, j’ai découvert que la femme était le centre de tout car elle a permis la révolution en Tunisie et elle est toujours la première en tout ; alors derrière mes collections, je peins mon histoire et ma vie à travers la femme et quand je pense à une chose après qu’on m’est raconté une histoire, aussi à voir la femme dans les pays arabes qui sont juges et qui occupent de grands postes, la femme courageuse qui est le moteur générateur de la société. Quelques exemples de tableaux:

Deux Femmes aux chats, A et TM sur toile, 97x130cm, 2018. Ma fameuse signature avec le chat.

Pause Café

Lady Khol, A et TM sur toile, 97x130cm, 2018

Bergers du temps, 100x81cm, A et TM sur toile, 2018

Parlez de votre expo et pourquoi l’idée de LADIES NIGHT AND WORK IN PROGRESS ?

Les travaux en cour à cause de mon amour pour la femme et j’ai commencé à donner les titres Lady Felfe, Lady Shadrapa sans oublier que ma signature maintenant c’est le chat à la demande de mon publique. L’histoire du premier tableau J’ai exposé au PalaisKheïreddine et finalement mon tableau a été racheté par l’état alors personne ne l’a vu c’est la raison pour laquelle je veux le refaire et je l’ai créé avec un caftin avec un tissu de 17esiecle. 

Lady Elissa: 130x130cm, A et TM sur toile, 2019, Acquit par l'Etat.

Et en exclusivité pour M magazine,Lady Elyssa: La parade du Boukrnine, 130x130cm, A et TM sur toile, 2019 mon oeuvre parmi les 21 qui sera exposée chez Elyssa Artisanat à Mutuelleville en Octobre 2019 dans le cadre de Lady Night et les Travaux en cours... Cette fopis que Lady Elysa une oeuvre jamais exposée.

Les petits Formats 40x40cm exposées chez Elyssa Artisanat

Et on prépare ensemble une expo en octobre et j’y travaille 12h par jours car on va revisiter le patrimoine tunisien juif où on fera un livre on va étonner le publique. Moi je donne les images et l’écrivain Hatem Bourial fait les textes c’est un Projet à quatre mains. La personne d’Elyssa créé par moi et raconté par l’écrivain. Lady Ghriba, 92x73cm, A et Tm sur toile, 2019, Hommage au patrimoine Tunisien Juif.

Lady Ghriba, 92x73cm, A et TM sur toile, 2019, Hommage au Patrimoine tunisien Juif composé de 7 tableaux

Pour les travaux en cours Lady, je prépare une collection de 21 tableaux sur Lady Elyssa ma nouvelle collection dont 7 grands format 30/30, 7 moyens format dont 100/81 et 7 petits format dont 70/50.

Votre mot de Fin

Il faut aimer la vie et avancer quoi qu’il advienne et mon combat c’est de montrer à toute la Tunisie qu’il faudrait se battre dans la gaieté l’amour et la joie et rester toujours positif pour une Tunisie debout avec l’art. 

Pour finir, je tiens à remercier l’Hotel Mövenpick à Gammarth qui m’a beaucoup soutenu dans cette expo du 07 au 30 juin 2019.

SEM GBE

Partager sur : Facebook ( # )

Vous aimerez aussi