Les évènements culturels et artistiques à l’étranger: Juillet 2018
10 juillet 2018
Les évènements culturels et artistiques à l’étranger: Juillet 2018
10 juillet 2018

« Sun is up ! Move your body , I got moves and all the night, I'm in the city, I came up, for this party ! » Pour une fois qu’INNA nous raconte quelque chose d’intéressant (on déteste le rythme mais on approuve ses dires !). Je vous entraîne encore une fois dans le monde de l’Art et la culture, je vous propose de faire une petite pause, vous commencez surement à épuiser vos organes (principalement votre foie) ! Je reconnais que les petites virées du dimanche  au Wax Bar sont tellement agréables,  les jeudi à la cloclo aussi et surtout les soirées Kitch el Arbi el Assil au Yuka à siroter des blondes ( Et deux heures plus tard vous avez l’impression d’être Fifi Abdou, mais en réalité vous dansez très mal !)

Bref, je vous propose d’élargir votre culture G, par une dose d’art bien fraîche !


Paris:

Comment s’aime-t-‘on en 2018 ?  2 ou 3 ?

Atelier Psycho/Sexo

Jeudi 12 Juillet  19h30 – 22h 00

Jamais deux sans trois, c'est la philosophie que vous appliquez à tout. Le nombre de parts de fromage que vous prenez au dîner, de paires de baskets à acheter en soldes et celui de vos partenaires à avoir dans votre lit.

 MAIS Problème : la société ne voit pas d'un très bon œil le fait que vous vous épanouissiez en trouple. Pourtant, polyamour, libertinage et liberté d'aller voir ailleurs commencent tout juste à nous entrer dans le crâne.

Adresse: 1, rue Nollet, 75017


Bouchra Khalili, au Jeu de Paume: 

Du 5 Juillet – 5 Septembre 2018

Art engagé

Direction le musée du Jeu de Paume pour découvrir les docus engagés de Bouchra Khalili. L’artiste franco-marocaine défend une pratique de l'art comme arme de résistance, et se penche une nouvelle fois sur les questions de migration et d’identité. Dans cette expo, place à une mise en avant des récits de vie et autres histoires de résistance au colonialisme et au libéralisme

Adresse : Jeu de Paume, 1 Place de la Concorde


Afrofuturisme:

Du 10 Juillet – 30 Aout 2018

Street art du futur

“Afrofuturisme“ ? Je vous rassure, ce mot hybride n’a pas été inventé par Donald Trump pour parler d’une future invasion du peuple afro aux US (il est déjà trop occupé avec son mur mexicain)

Pour vous faire une idée plus précise du micmac, la Street Art Alley Gallery expose le travail très coloré de Raphaël Federici, qui mêle fiction historique, science-fiction et brassage de mythologies

Adresse : 2 rue Androuet , 75018


Ryoji Ikeda : Continuum

15 Juillet – 10 Aout

Electro immersive

Le Japonais Ryoji Ikeda a fait du HTML son terrain de jeu. DJ ultra pointu dans les années 80, il est aujourd'hui considéré comme le pape techno de l'art contemporain, tant il est le seul à pouvoir transformer aussi finement le langage informatique en œuvres sonores et visuelles.

Adresse: Place George Pompido, Centre Pompidou


Ed Atkins :  Happy birthday !!!!!

Art numérique et illusion d ‘optique

Du 20 Juillet au 19 Aout

Le Musée d'Art moderne présente Happy Birthday !!!, une installation de Ed Atkins dans les collections permanentes.

Happy Birthday !!! est ainsi une animation en noir et blanc, conçue par ordinateur. Plus inquiétante que son titre ne le suggère, la mort y occupe une place centrale. On y décèle aussi des allusions furtives à l’autoportrait de Bruce Nauman (Self Portrait as a Fountain de 1966), à Alice au Pays des Merveilles, et à un dessin de l’écrivain Pierre Klossowski (pour son livre L’Adolescent immortel de 1994).

Adresse: Musée d’art moderne de la ville de Paris


Galerie Joseph Paris : Icônes De la Nouvelle Vague aux années 70

A partir du 10 Juillet

Photographie Kitch ( Et non c’est pas au Yuka)

Vent de liberté, hymne à l’improvisation, souffle de spontanéité, à la Galerie Joseph qui présente durant tout l’été, la première rétrospective photo des icônes de La Nouvelle Vague aux années 70.

Adresse : GALERIE JOSEPH MINIMES: 16, rue des Minimes, 75003 Paris


Pia Rondé & Fabien Saleil, Topophilie des cendres

 Du 15 Juillet – 28 Aout

Photographie dessin et philosophie

Le Palais de Tokyo est heureux d’inviter le duo d’artistes Pia Rondé & Fabien Saleil pour une exposition inédite, présentée dans une ancienne chapelle du douzième siècle.

Inspirée par la figure d’Empédocle disparu au bord de l’Etna, l’exposition « Topophilie des cendres » met en scène différentes formes du feu, évoquant tant la purification que l’anéantissement ou les instincts de vie et de mort tels qu’évoqués par Gaston Bachelard dans sa Psychanalyse du feu.

Adresse : Le Palais de Tokyo, Paris


Aurignac

Up : Abraham Poincheval : « L’homme-Lion »

Abraham Poincheval est connu pour ses performances artistiques singulières, il ne dérogera donc pas à la règle, avec cette-fois-ci une œuvre vivante naturalo-animalière surprenante. L’inspiration lui a été procurée par « l’homme-lion » soit la plus vieille sculpture d’homme-animal connue au monde, faite d’ivoire de mammouth et dont le musée aurignacien possède une copie de 32 cm.

 Adresse : Musée-Forum de l’Aurignacien, venue de Benabarre, 31420 Aurignac


Toulouse

Eduardo Chillida « La gravedad insistente »

Figure de l’Art moderne/ Sculpture

Jusqu’au 26 Aout 2018

 L’exposition offre l’occasion de redécouvrir aux Abattoirs le travail de cet artiste majeur de l’histoire de la sculpture. Elle illustre combien la pensée d’Eduardo Chillida s’engage avec la gravité et le dépassement du poids de la matière, et permet d’approfondir le caractère résolument expérimental de son œuvre.

Adresse : Musée des Abattoirs, Toulouse


Much Love,

Safia Ounaies

Partager sur : Facebook ( 6 partages )

Vous aimerez aussi