Le Louvre à Téhéran,du sublime au musée national d’Iran
09 mars 2018
Le Louvre à Téhéran,du sublime au musée national d’Iran
09 mars 2018

C’est une première !  Le Louvre offre à Téhéran une cinquantaine de chefs d’œuvre  pour une exposition inédite inaugurée le Lundi 5 Mars 2018. Outre le fait de vouloir étendre la culture, cet échange entre la France et l’Iran se base également sur la volonté de renforcer les liens historiques légèrement délaissés et tendus entre les deux pays depuis quelques années. « Le Louvre à Téhéran » est le fruit de l’accord conclu en Janvier 2016 entre le président François Hollande et le chef de l’Etat modéré Hassan Rohani, lors de la visite officielle de ce dernier à Paris.  Je vous épargne les discours politiques, ce n’est pas le but, mais avouez que l’art et la culture contribuent à une bonne entente entre les individus ! Nous disposons tous de culture, avis, background différents, et avons parfois tendance à croire que la nôtre est supérieure, fort heureusement l’art est toujours présent pour nous rappeler à l’ordre et nous rapprocher les uns des autres. Comme je dis toujours les institutions muséales sont le pôle même de l’inter culturalité !

«Dans l'océan parfois tumultueux des relations internationales, la diplomatie culturelle est un phare que nous devons ensemble entretenir»

Jean-Yves Le Drian

Cette grande première, offre au public plusieurs chefs-d’œuvre dont le sphinx égyptien (2400 ans), un dessin du peintre baroque Rembrandt, le buste de l’empereur romain Marc Aurèle et bien d’autres encore ! «L'idée était d'amener en quelque sorte le Louvre aux Iraniens, on a donc essayé de faire un choix qui est représentatif de l'ensemble du musée (...) avec des sculptures, des antiquités, des peintures, et sur une chronologie extrêmement large parce que nous présentons également dans la dernière salle des œuvres d'art contemporain et des œuvres entrées dans la collection assez récemment», a déclaré Judith Hénon, l'une des commissaires de l'exposition. Vous savez ce qu’il vous reste à faire, direction Téhéran !

Safia Ounaies

Partager sur : Facebook ( 62 partages )

Vous aimerez aussi