Makhla, le sac à dos beau et écolo
27 février 2018
Makhla, le sac à dos beau et écolo
27 février 2018

« Makhla », une nouvelle marque tunisienne 100% écologique et artisanale nous propose un sac à dos révolutionnaire créé à partir de feuilles de palmier. Une initiative qui s’inscrit dans l’optique de consommer tunisien et de respecter l’environnement. Les créateurs de la marque nous parlent de ce projet innovant.

Pourriez-vous nous présenter votre marque ? Comment vous est venue l’idée de lancer ce projet ?

Makhla est une entreprise qui produit un sac à dos fait à la main, fabriqué par des artisans du sud en utilisant les frondes de palmiers séchées de nos oasis tunisiennes. Tout en étant à la mode, le sac est conçu de manière à combiner un aspect traditionnel, authentique et une touche moderne. L'objectif principal de l'entreprise est de fournir des opportunités d'emploi pour les artisans saisonniers et aider à réduire les quantités de déchets de palmier qui endommagent l'écosystème du sud.

L’idée de lancer Makhla nous est venue lors de la participation de l’équipe fondatrice à une compétition d’entreprenariat. Il est vrai que ces dernières années, beaucoup de jeunes se sont tournés vers l'entrepreneuriat, plus particulièrement, l'entrepreneuriat social. Une façon de s'attaquer à un marché du travail quasi-saturé mais aussi d'agir pour le bien de la société et de l'environnement.


Pourquoi avez-vous choisi  spécifiquement le sac à dos ? N’avez-vous pas peur de cibler une clientèle limitée ?

On a voulu créer un accessoire qui peut combiner un aspect traditionnel, authentique et une touche moderne tout en répondant aux besoins du marché. On a remarqué que l'intérêt du Tunisien pour les pièces traditionnelles s'est accru. "Makhla" répond tant aux enjeux économiques qu'aux nouveaux modes de consommation supportés par la loi 619 de « consommons tunisien » On a décidé d’introduire le sac à dos pour notre entrée au marché qui cible une clientèle bien variée qui s’étale sur un intervalle d’âge allant de 16 ans 50 ans. On compte introduire de nouveaux designs très prochainement.

Est-il facile de lancer une marque écologique aujourd’hui ? Et est-ce une chose simple d’acquérir et d’exploiter les feuilles de palmier ?

Ce n’était certainement pas facile. Entreprendre tout en ayant un impact positif sur l'environnement et la société, c'est ce que beaucoup de jeunes ont choisi. Produit digital ou physique, les nouvelles idées émergent et pour les concrétiser, il suffit d'y croire et de travailler jour et nuit.

L’acquisition et l’exploitation des feuilles de palmier n’étaient pas la tâche la plus facile dans la concrétisation de notre projet mais il faut bien noter qu’en Tunisie, on a des quantités énormes de frondes de palmiers. Selon les statistiques données par le ministère de l'Agriculture, 9 tonnes de déchets par hectare sont perdus chaque année, sachant qu'on a 4.5 millions de palmiers en Tunisie. Le savoir-faire des artisans nous a beaucoup aidés ; il fallait juste révolutionner le design.


En quoi les sacs à dos que vous proposez sont-ils différents de ceux que l’on trouve ailleurs ?

Très léger, écolo, utilisant une matière première naturelle, longue durée de vie. A travers cette innovation, Makhla a su puiser dans la nature et plus précisément dans nos oasis et utiliser ce qui était destiné au départ à périr en un accessoire à la fois utile et esthétiquement réussi. Orné de cuir, ce sac à dos de dimension 45 x 35 x 25 est multi-usage.


Avez-vous eu une aide financière de la part d’associations ou d’organismes environnementaux, vu votre positionnement écologique ?

Nous n’avons eu aucune aide financière. Nous avons financé notre projet par nos propres moyens. Nous avons par contre eu un support moral de la part du groupe Be Tounsi qui nous a invités à participer à l’exposition « Offrez Tunisien, promenade dans un jardin andalou » qui était organisé par l’UTICA et Be Tounsi en novembre dernier au siège de l’UTICA.


Les créations artisanales sont en vogue en ce moment. Pensez-vous que ce succès va continuer ?

On pense que ce succès va continuer vu que l'intérêt du Tunisien pour les pièces traditionnelles s'est accru dernièrement. "Makhla" répond tant aux enjeux économiques qu'aux nouveaux modes de consommation soutenus par la loi 619 de « consommant tunisien». Avec l’inflation des prix, le consommateur tunisien, revient de plus en plus vers la consommation des produits purement tunisiens et surtout artisanaux.


Où peut-on acheter vos articles et à quel prix ?

Pour passer une commande, nos clients doivent se rendre sur le site web http://makhla.eb2a.com et remplir le formulaire. Cela ne prendra que quelques secondes et nous permettra d’assurer le bon suivi de leurs commandes. Le client reçoit un email de confirmation pour chaque commande et nous l’appelons dès que sa commande est prête. Le prix est de 50 dinars.

Crédits photos : MAKHLA

Fawz Ben Ali

Partager sur : Facebook ( 3 partages )

Vous aimerez aussi