Décembre en Europe : Nos coups de cœur event culturels et artistiques
30 novembre 2017

Voilà, encore une fois j’essaye de me surpasser pour satisfaire tout le monde ou plutôt nos lecteurs qui habitent dans les 4 coins du monde ! Entre expositions,

évènements culturels, conférences et spectacles Olé Olé il y’en aura pour tous les goûts ! Une programmation jamais creuse ni agaçante, ma seule Palme d’Or :

c’est l’élévation de votre âme. Ne me remerciez pas.

France

Paris

Coup de coeur

En Manque

A partir du 1er Décembre 2017

Art / Performance / Spectacle

Qu’on se le dise, l’art tel qu’on l’entend a donné naissance à quelques belles horreurs. Mais comme souvent, plus c’est gros plus ça passe. Ici, on pousse le vice

jusqu’à te mettre face à une névrosée richissime (et dépressive) ayant eu la bonne idée d’acheter toutes les œuvres de l’art occidental et de les mettre à

disposition du commun des mortels.

Adresse : 211 Avenue Jean Jaurès, 75019


Savoir enfin ce que nous buvons

Du 23 au 30 Décembre 2017

Théâtre/Dégustation

Quel bonheur de pouvoir enfin se la coller au théâtre (et au vin nature). Ce soir, on te propose 5h minimum autour d’une table à goûter une flopée de vins

magnifiques. Si tu ne tiens pas l’alcool et tombe raide au champ d’honneur à la première gorgée, c’est peut-être le moment de changer de stratégie. Alors non,

le vin naturel n’est pas (qu’)un truc de bobos parisiens qu’on sirote dans des verres en pyrex avant d’aller ruminer son quinoa. C’est aussi la solution toute

trouvée pour ne plus être ivre et couché à 21h : une farandole de jus de raisin sans sulfite — produit par une bande de types ultra sympas dont les visages

rougeauds défilent sur grand écran — que Sébastien Barrier t’invite à boire à la chaîne en te racontant comment il a continué à boire autant en regrettant

beaucoup moins le réveil du lendemain. Un régal. Dernier détail : le monologue peut durer jusqu’à 7h, prévois donc une petite séance d’étirements au préalable.

Adresse 15 rue Malte-Brun, 75020

Les Mains sans sommeil

Art contemporain

Le Palais de Tokyo accueille Les Mains sans sommeil, une exposition collective qui réunie les neuf artistes qui ont participé au deuxième cycle du programme

des résidences d’artistes de la Fondation Hermes. L’exposition attire l’attention sur certains des mouvements, il ne s’agit pas uniquement de gestes commandés

par l’esprit au corps et à la main, mais bien d’une autonomie que la main acquiert en particulier, apparaissant comme “détachée” du contrôle de l’esprit.

Adresse : Palais de Tokyo, 13 Avenue du Président Wilson, 75116 Paris


Eugene Richards : “the Run-on of Time” »

Du 1er au 29 Décembre 2017

Photo-reportage

C’est dommage que l’Arche du Photojournalisme communique si peu (et soit installée sur le toit de la Grande Arche) car elle accueille entre ses murs un gros

morceau de photoreportage US et tu pourrais bien passer à côté. Première rétrospective à 73 ans (voilà qui est tardif) pour ce prodigieux photographe - ancien

de Magnum - ayant consacré sa carrière à documenter la cruauté sociale et la violence de la société américaine, qu’elle soit physique, morale ou symbolique.

En 160 tirages plein de bienveillance et d’empathie, on découvre ici un épatant boulot documentaire traversé de mélancolie.

Adresse : 1 Parvis de la défense, 92800


Arts Factory Winter Show : Sergio Mora, Niark1, Gary Taxali

Du 2 décembre – 23 Décembre

Graphisme tordu

C’est toujours une joie de se diriger vers Arts Factory, tant l’endroit est un des repaires les plus pop et transgressifs de la capitale (c’est d’ailleurs le point de

chute de Cornela à chaque expo parisienne). Nouvelle preuve avec ce Winter Show accueillant trois filous du game. Le premier, l’espagnol Sergio Mora, qualifie

lui-même son style de “surréalisme rock” - mélange d’imagerie populaire, de comics et de sci-fi. Le deuxième, le parisien NIARK1, compose une constellation de

créatures freaky entre cubisme, post-graffiti et figuration libre. Quant au troisième, le canadien Gary Taxali, il mélange imagerie 30’s, provoc et typo old school.

Voilà de quoi te tenir chaud pour l’hiver.

Adresse : 27 Rue de Charonne, 75011


Soirée courts-métrages érotiques

13 Décembre 2017

Cinéma

Et pourquoi ? Apres tout, ce n’est que du cinéma, il faut savoir qu’aujourd’hui la frontière entre l’érotisme et la pornographie est très réduite, j’invite tous nos lecteurs majeurs et vaccinés à venir faire la différence ! En partenariat avec le festival du film de Fesses, 4 courts-métrage vous sont proposés, venez mettre à jour votre culture G(Point) ! A Vos hormones !

Adresse : Cinema Le Concorde – Le Roche sur Yon, 8 Rue Gouvion, 850000


Coup de coeur

Cabaret Intensif : Les confidences de Colette Collerette 

Le 10 Décembre 2017

Spectacle/ Histoire

Dès qu’on voit le titre on a déjà ce petit refrain dans la tête « A kiss on the hand may be quite continental But diamonds are a girl's best friend ! »  Le public au

cœur du spectacle, Melle Loison vous invite à découvrir une petite maison à Paris, dans laquelle elle vous fera vivre un spectacle exceptionnel !

Adresse : Olala Party/Cours Effeuillage Burlesque, 14 Bd poissonnière 75009 Paris


La photographie surréaliste, ou l’image du rêve

Le 7 Décembre

Art Photographique/ Conférence

La photographie aujourd’hui est reconnue comme un art à part entière, les historiens de l’art tentent encore d’en définir les frontières, cette conférence est

présentée par des historiens de l’art tels que Paul Bernard-Nouraud et Nicolas-Xavier Ferrand !

Adresse : MK2, 7 Quai de la Loire 75019 Paris


MY GAUGUIN ! Le précurseur de l’Art moderne, et une vie en haute couleur !

Du 4 Décembre – 22 Janvier 2018

Peinture/ Art Moderne/ Postimpressionnisme

C’est tout particulièrement au processus créatif de Gauguin que l’on s’intéresse ici, à la modernité abasourdissante dont il fait preuve. De la peinture à la

céramique, en passant par les dessins, la sculpture ou la gravure sur bois, l’artiste ne recule devant rien et va repousser les limites de chaque médium. La façon

dont il se les accapare, dont il use de leur complémentarité, démontre un lâcher-prise totalement novateur. Plus que l’esthétique, c’est donc bien la technique,

les méthodes de travail de Gauguin et leur évolution qui vont nous guider sur ce parcours, partant d’une vie citadine et mondaine parisienne à l’accalmie de la

province en Bretagne avant de trouver refuge dans l’exotisme de Tahiti.

Adresse : Grand Palais , 3 avenue du Général Eisenhower, 75008 - M° Champs-Elysées Clemenceau (1/13)


Coup de coeur

Cosmopolis

Jusqu’au 18 Décembre

Art Contemporain

Poursuivant dans sa volonté de pluridisciplinarité, d’inter culturalité et de mouvance, le Centre Pompidou dévoile ici son nouveau rendez-vous, Cosmopolis,.

C’est une manifestation artistique d’un nouveau genre, elle vise à mettre sur le devant de la scène la recherche artistique autant que son exposition. Le but est

de partager les savoirs, et non plus simplement d’en contempler l’application plastique. Le public devient acteur, lors des deux mois que dure ce rendez-vous. Il

est invité à échanger à partir et via divers temps forts : exposition oui, mais aussi interventions, performances, ateliers, installations, projections, conférences,

lectures, débats. On s’y rend dans l’optique de générer plus de questions que de réponses. Voilà pour la démarche, mais qu’en est-il du thème ? Cosmopolis, un

nom pour le moins évocateur, et pour cause, ici le Centre Pompidou veille à engager le dialogue entre les différentes formes d’art contemporain à travers le

monde. L’artiste prend le statut d’un navigateur, voguant entre les cultures et les influences, comme un ambassadeur aussi, où sa parole se fait le reflet de son

pays, voire continent. Il ouvre un espace transculturel. Mais plus que l’artiste seul, cette première édition se penche sur l’impulsion qu’ont permis les collectifs

d’artistes sur la scène créatrice internationale.

Adresse : Centre Pompidou, Place George-Pompidou 75004, Paris


Toulouse

Coup de coeur

Je danserai si je veux de Maysaloun Hamoud

Mercredi 6 Décembre

Cinéma /Débat

A ne pas rater ! Un long métrage hors du commun, entre soirée olé olé, tensions, religion, l’amour à vif, à deux ou à 3, on aura juste envie que ça dure, encore

plus longtemps.

Synopsis

Layla et Salma, deux jeunes palestiniennes, partagent un appartement à Tel Aviv, loin du carcan de leurs villes d’origine et à l’abri des regards réprobateurs. Une place vient de se libérer dans cette colocation. Arrive alors Nour, plus réservée et plus proche des traditions. Chacune à leur manière sont libres : elles sortent, fument, s’habillent comme elles le souhaitent. Il ne s’agit pas de s’opposer à une quelconque tradition mais de vivre sans s’en préoccuper. Ce positionnement demande une grande force de caractère, dans un contexte où le jugement de la société est omniprésent, et traduit un profond respect envers ceux qui empruntent des voies différentes. Toutes trois vont vivre l’amour et la désillusion et, au bout du compte, dessiner collectivement un chemin vers la liberté.

Adresse : American Cosmograph, Cinema Utopia


Espagne

Bilbao

David Hockney au Guggenheim

Du 10 décembre au 25 Février 2018

Peinture

Après les paysages monumentaux en 2012, le Guggenheim de Bilbao accueille 82 portraits et une nature morte de David Hockney. Conçus selon le même

format, ils ont tous été peints en trois jours et mettent en valeur les proches de l’artiste sur une même chaise, éclairés par la lumière californienne sur un fond

bleu électrique.

Adresse : Musée Guggenheim- Bilbao- Espagne


Autriche

Vienne

Paul Rubens, le pouvoir de la transformation

Du 8 Décembre au 21 Janvier 2018

Peinture baroque/ Renaissance

Lorsqu’on parle de Rubens, on pense à l’art baroque, aux peintures grandiloquentes, peuplées de créatures mythologiques. Mais l’exposition, elle, met en

lumière une autre facette de ce grand peintre : ses inspirations. De ses prédécesseurs à ses contemporains, Rubens étudie, s’inspire d’autres artistes pour

transformer son art. Un voyage passionnant.

Adresse : Musée Kunsthistorisches, Vienne, Autriche


Royaume-Uni

Londres

Coup de coeur

D ♥ D  : Dali & Duchamp 

Jusqu’au 3 Janvier 2018

Expressionisme/Dada/Surréalisme/Objets d’Art

Duchamp et Dalí étaient amis et leurs œuvres respectives en ont gardé une trace. Tous deux ont fait partie du groupe des Surréalistes, s’intéressaient aux

illusions d’optiques et à la complexité du langage et partageaient un humour et un scepticisme qui les ont amenés à bouleverser les conceptions traditionnelles

de l’art et de la vie. Un lien subtil à explorer à la Royal Academy of Arts.

Adresse : Royal Academy of Arts- Londres

Marcel. Duchamp « Urinoir »

Salvador Dali « Lobster telephone (red)» 1938

Toujours plus fort, 

Safia Ounaies 

Partager sur : Facebook ( partages )

Vous aimerez aussi