JCC 2017 : Les films à ne pas manquer
02 novembre 2017
JCC 2017 : Les films à ne pas manquer
02 novembre 2017

Plus que quelques jours nous séparent de la 28e édition des Journées Cinématographiques de Carthage, un événement phare que les tunisiens attendent chaque année impatiemment.

Les JCC nous ont toujours habitués à une sélection de films originale et réfléchie avec le meilleur des nouvelles productions arabes et africaines, sans oublier la fameuse section « Cinéma du monde » et autres sections parallèles à découvrir.

Une centaine de films défilera ainsi sur nos grands écrans du 4 au 11 novembre prochain, que la direction du festival a révélé jeudi dernier à la conférence de presse, promettant une édition exceptionnelle. Des films variés de toute nationalité et de tout genre qui répondront certainement à tous les goûts.

Devant un programme aussi vaste, il s’avère cependant difficile de faire des choix, c’est pourquoi nous vous proposons notre sélection (évidemment très subjective et non exhaustive) des films à ne pas rater à la semaine des JCC.

Prenons alors note et organisons-nous à l’avance du marathon des projections pour ne pas manquer le meilleur du 7ème Art.

- Les films en compétition officielle sont évidemment la catégorie phare du festival :

Trois films tunisiens seront présents dans cette catégorie :

· Vent du nord de Walid Mattar

· Mustapha Z de Nidhal Chatta

· La belle et la meute de Kaouther Ben Hania, un film très attendu puisqu’il avait représenté la Tunisie à la section Un Certain Regard du Festival de Cannes 2017.


Dans la même catégorie des longs-métrages fiction, on vous conseille également trois films arabes :

· En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui (Algérie), très acclamé par la presse française après son passage au dernier Festival de Cannes.


· Sheikh Jackson d’Amr Salama (Egypte), ce film rebondit sur la mort de Mickael Jackson avec beaucoup d’humour.


· La pluie de Homs de Joud Saïd (Syrie), amour et guerre dans un drame poignant.

- Dans la fameuse section hors compétition du Cinéma du monde :

· The Square de Ruben Östlund (Suède/Danemark), La Palme d’or du festival de Cannes 2017.


· 120 battements par minute de Robin Campillo (France), un film français qui a beaucoup fait parler de lui ces derniers temps, lauréat du grand Prix et de la Queer Palm au Festival de Cannes 2017.


· Lola Pater de Nadir Moknèche (France/Belgique), une comédie dramatique sur la famille et la transsexualité avec la grande Fanny Ardant, dans un rôle assez surprenant.


· Insyriated de Philippe Van Leeuw (Belgique), une production belge d’une histoire 100% syrienne avec la sublime Hiam Abbas, récompensée du Prix du public à La Berlinale 2017.


Les JCC proposent également de nombreuses autres sections comme les documentaires, les courts-métrages, et les ciné-focus qui permettront la découverte des cinémas algérien, sud-africain, argentin et sud-coréen.

Fawz BEN ALI


Partager sur : Facebook ( 1357 partages )

Vous aimerez aussi